dimanche 17 avril 2016

Bavarois passion framboise - Recette au Companion

 


Je peux dire sans sourciller que mon robot Companion est le meilleur investissement que j'ai fait! j'ai toujours aimé cuisiner, mais là, c'est le kiffe totale!

J'ai fait un bavarois passion framboise pour mon anniversaire, et franchement, il est aussi bon qu'un gâteau acheté dans une bonne pâtisserie qui aurait coûté 40€ !

Préparation

Génoise
  • 4 oeufs
  • 125g de sucre
  • 125g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique

Mousse framboise
  • 290ml de coulis de framboise
  • 90g de sucre glace
  • 3.5 feuilles de gélatine
  • 250g de chantilly (environ  300ml de crème liquide au mascarpone de la marque Elle&Vire)

Mousse passion (couche au dessus de la génoise)
  • 290ml de purée de passion (achetée chez Zodio)
  • 90g de sucre glace
  • 3.5 feuilles de gélatine
  • 250g de chantilly (environ  300ml de crème liquide au mascarpone de la marque Elle&Vire)

Miroir passion
  • 100ml de purée de passion
  • 20g de sucre fin
  • 2 feuilles de gélatine

Mousse passion (couche supérieure)
290ml de purée de passion (achetée chez Zodio)
90g de sucre glace
3.5 feuilles de gélatine
250g de chantilly (environ  300ml de crème liquide au mascarpone de la marque Elle&Vire)





Préparation


Génoise
Le secret de sa réussite, c’est la RAPIDITE ! Préparez tous vos ingrédients dans des bols pour pouvoir les ajouter rapidement au fur et à mesure de la recette.
Le mieux pour la génoise est d'avoir un robot où vous pouvez ajouter les ingrédients un à un sans avoir à l'arrêter. Il faut impérativement préparer vos ingrédients avant de commencer la recette, et mettre votre four à 180° afin qu'il soit chaud pour quand la pâte sera prête.
Mélangez la levure et la farine.
Séparez les blancs des jaunes, réservez les jaunes. Mettez les blancs dans votre bol muni du fouet et battez-les en neige très ferme : vitesse 6 pendant 5 minutes. Si vous trouvez qu’ils manquent un peu de fermeté, ajoutez quelques secondes ou minutes.
Une fois qu’ils sont très fermes, et sans toucher à la vitesse, ajoutez par l’ouverture du haut le sucre. Continuez de battre. 
Ajoutez d’un coup les 4 jaunes, puis tout de suite le mélange de levure et farine. 
Une fois que la pâte à une belle consistance, arrêtez le robot, versez rapidement dans votre moule préalablement graissé (ou en silicone), lissez la surface et enfournez tout de suite pendant 20 minutes.
Une fois la génoise cuite, attendez qu’elle refroidisse complètement. La mienne ayant beaucoup gonflé, j’ai dû la couper en deux pour éviter qu’elle soit trop épaisse pour mon gâteau. 
L’autre moitié peut vous permettre de faire un deuxième gâteau (perso z’homme s’est jeté dessus et l’a mangée avec du Nutella ^^)
J’ai testé des dizaines de recettes de génoise, et c’est celle-là que je vais garder ! 
Mettez ensuite votre génoise dans un cercle à pâtisser, découpez délicatement les bords qui dépassent pour que le cercle vienne bien se poser contre la pâte. Cela évitera que la crème que vous verserez dessus ne déborde de tous les côtés =)


[NB : vous pouvez faire la chantilly pour la totalité de la recette en une seule fois, moi je n'ai pas osé car j'ai été assez échaudée (traumatisée) par certains loupés de chantilly que j'ai eu lors des précédents gâteaux...]


Mousse passion :

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant environ 10 minutes.
Préparez le coulis : faites chauffer la purée de passion. Une fois que le jus est très chaud, essorez bien la gélatine, ajoutez-là hors du feu et fouettez vigoureusement pour bien la dissoudre et éviter ainsi les grumeaux. Laissez-tiédir (j'ai mis ma casserole dans l'évier avec de l'eau très froide pour que ça refroidisse rapidement)
Mettez la crème liquide dans le Companion, muni du fouet. Montez-là en chantilly. 
J’ai vraiment galéré à faire de la chantilly au Companion, alors que je ne l’avais jamais loupé avec un vulgaire robot manuel à 10€ ! La seule solution que j’ai trouvée, c’est de prendre la crème liquide entière au mascarpone (marque Elle et Vire) elle est en plus excellente au goût ! Mon astuce : vous mettez votre crème très froide dans le bol. Vous commencez à battre doucement, vitesse 3, et toutes les 30 secondes, vous ajoutez une puissance, jusqu’à arriver à 9. Une fois arrivé à la vitesse 9, et que la chantilly commence à prendre forme, ajoutez par l'ouverture du couvercle le sucre glace et vous surveillez votre chantilly comme le lait sur le feu pour éviter qu’elle ne devienne du beurre ! Personnellement, ça m’a pris 3min20 pour que ça soit parfait, mais ne tenez pas compte de mon temps, la chantilly c’est capricieux et le seul maître mot c’est SURVEILLANCE !
Dans un cul de poule, ajoutez délicatement le coulis louche par louche dans la chantilly, tout en la remuant. Vous ne devez pas tout mettre d’un coup sous peine de la voir s’effondrer et devenir toute liquide (c’est du vécu !)
Déposez ensuite cette mousse sur la mousse framboise, et remettez au réfrigérateur entre 1 et 2h.
Ma génoise a pas mal absorbé cette crème qui était assez liquide, du coup j'ai refait exactement la même opération pour la couche supérieure, au dessus de la mousse framboise!

Mousse framboise : 
Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant environ 10 minutes.
Faites chauffer le coulis de framboise. 
Une fois qu’il est bien chaud, ajoutez la gélatine ramollie et bien essorée. Fouettez vigoureusement, pour éviter les grumeaux, et laissez tiédir.
Répétez l'opération de la chantilly, de la même manière que pour la mousse passion.
Mélangez ensuite très délicatement et très lentement le coulis de framboise tiédi avec la chantilly.
Déposez sur la génoise, et mettez au frais au moins 1h si votre réfrigérateur est très froid, prévoyez 2h s’il n’est pas au maximum. La mousse s’est solidifiée assez rapidement pour ma part.
Mousse passion 2 : 
Répétez l'opération de la mousse passion 1 =)
Miroir passion

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.
Faites chauffer la purée de passion avec le sucre.
 Une fois chaud, ajoutez la gélatine et mélangez vigoureusement. 
Déposez sur la crème passion une fois que celle-ci est bien ferme. Personnellement je n’aime pas les miroirs trop épais donc j’ai fait une couche  très fine.
Mettez au frais environ 2h. (au bout d'une heure le mien était parfait)

Décorez en fonction de votre inspiration! J'ai mis personnellement de la noix de coco en fines lignes (j'aime quand c'est très net et fin), quelques feuilles d'ananas, une moitié de fruit de la passion et quelques fines tranches de carambole)

Et bon appétit!



samedi 27 février 2016

Bowl cake à la banane - Recette Weight Watchers



A presque 29 ans, j'ai fait mon premier bowl cake! C'est la grande mode en ce moment chez les instagrameuses blanchées et les adeptes de la healthy food. J'ai testé, j'ai validé! c'est super mégal trop bon (rien que ça!) et ça cale vraiment bien!

Ingrédients (1 personne) (8 SmartPoints Weight Watchers)

40g de flocons d'avoine
1 banane bien mûre
9g de pépites de chocolat (10g ça fait un SmartPoint en plus donc voilà à vous de décider lol)
4cs de lait demi écrémé
1 oeuf (je l'ai mis entier mais ovus pouvez ne mettre que du blanc pour économiser un peu de points)
1cc de levure chimique

Préparation

Dans un bol, écrasez la banane et mélangez-là au lait et à l'oeuf.

Ajoutez ensuite les flocons d'avoine, les pépites de chocolat, la levure. Mélangez bien et laissez reposer 5 minutes.

Mettez au micro-ondes, entre 3 et 5 minutes selon la puissance.

Pour vous aider à le démouler, passez la pointe d'un couteau lisse sur les bords du bol.

Décorez avec des fruits frais autour.

Et bon appétit!

samedi 20 février 2016

Brownie au chocolat et noix de macadamia - Recettes Companion



La recette du Brownie au chocolat, le seul et unique qui vous réconforte en toute circonstance!

Ingrédients

  • 1 plaquette de chocolat Nestlé dessert
  • 50g de farine
  • 80g de sucre roux
  • 2 poignées de noix de Macadamia
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 80g de beurre
  • 2 oeufs

Préparation

Dans le bol, muni de votre couteau pour concasser et pétrir, mettez le beurre et le chocolat découpé en carré. Faites fondre le tout vitesse 3 à 40° pendant environ 5 minutes (c'est ce qu'il m'a fallu mais cela peut dépendre de la température de votre beurre).

Ajoutez ensuite les oeufs, le sucre, la farine, la levure et mettez le programme pâte sur P2. Laissez battre la préparation pendant environ 3 minutes.

Ajoutez alors les noix et revenez en mode manuel, vitesse 3 afin de les mélanger à la préparation.

Versez dans un moule en sillicone ou préalablement graissé.

Enfournez four chaud à 180° pendant 30 minutes environ. Fondant à souhait, ce gâteau est d'une simplicité enfantine, et c'est une tuerie =)


Bavarois citron framboise - Recette au Companion



Voilà bien longtemps que je n'ai plus rien posté ici! La raison est que Weight Watchers, c'est fini pour moi. J'ai atteint un poids stable, celui que je voulais, en équilibrant mon alimentation et en mangeant de tout...

Aujourd'hui, je vais mettre quelques recettes récemment effectuées avec mon nouveau joujou, trésor, amour de ma vie de cuisinière : le Companion de chez Moulinex! Le companion, c'est quoi? C'est la même chose qu'un Thermomix, en moins cher, et avec un bol plus grand :) et en plus, j'ai des râpes avec!

Aujourd'hui, je vous propose un bavarois citron framboise, entièrement fait maison!



Génoise

  • 4 œufs
  • 125g de sucre
  • 125g de farine
  • ½ sachet de levure chimique


Mousse au citron

  • 20cl de crème liquide entière au mascarpone (marque Elle et vire)
  • 60g de sucre
  • 6g de gélatine
  • 10cl de jus de citron frais


Mousse framboise

  • 250g de coulis de framboise (il faut environ 800g de framboises surgelées pour en faire 250g)
  • 6 feuilles de gélatine (la recette préconisait 8 mais ça m’a semblé énorme !)
  • 50cl de crème liquide entière au mascarpone
  • 100g de sucre fin

Miroir à la framboise

  • 100g de framboises surgelées
  • 10g de sucre
  • 1 feuille de gélatine


Préparation
 
Génoise
Le secret de sa réussite, c’est la RAPIDITE ! Préparez tous vos ingrédients dans des bols pour pouvoir les ajouter rapidement au fur et à mesure de la recette.

Préchauffez votre four à 180°. 

Mélangez la levure et la farine.

Séparez les blancs des jaunes, réservez les jaunes. Mettez les blancs dans votre bol muni du fouet et battez-les en neige très ferme : vitesse 6 pendant 5 minutes. Si vous trouvez qu’ils manquent un peu de fermeté, ajoutez quelques secondes ou minutes.

Une fois qu’ils sont très fermes, et sans toucher à la vitesse, ajoutez par l’ouverture du haut le sucre. Continuez de battre. 
Ajoutez d’un coup les 4 jaunes, puis tout de suite le mélange de levure et farine. 

Une fois que la pâte à une belle consistance, arrêtez le robot, versez rapidement dans votre moule préalablement graissé (ou en silicone), lissez la surface et enfournez tout de suite pendant 20 minutes.

Une fois la génoise cuite, attendez qu’elle refroidisse complètement. La mienne ayant beaucoup gonflé, j’ai dû la couper en deux pour éviter qu’elle soit trop épaisse pour mon gâteau. 
L’autre moitié peut vous permettre de faire un deuxième gâteau (perso z’homme s’est jeté dessus et l’a mangée avec du Nutella ^^)

J’ai testé des dizaines de recettes de génoise, et c’est celle-là que je vais garder ! 

Mettez ensuite votre génoise dans un cercle à pâtisser, découpez délicatement les bords qui dépassent pour que le cercle vienne bien se poser contre la pâte. Cela évitera que la crème que vous verserez dessus ne déborde de tous les côtés =)
 
Mousse framboise : 

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant environ 10 minutes.

Faites chauffer le coulis de framboise. 
Une fois qu’il est bien chaud, ajoutez la gélatine ramollie et bien essorée. Fouettez vigoureusement, pour éviter les grumeaux, et laissez tiédir.

Mettez la crème liquide dans le Companion, muni du fouet. Montez-là en chantilly. 
J’ai vraiment galéré à faire de la chantilly au Companion, alors que je ne l’avais jamais loupé avec un vulgaire robot manuel à 10€ ! La seule solution que j’ai trouvée, c’est de prendre la crème liquide entière au mascarpone (marque Elle et Vire) elle est en plus excellente au goût ! Mon astuce : vous mettez votre crème très froide dans le bol. Vous commencez à battre doucement, vitesse 3, et toutes les 30 secondes, vous ajoutez une puissance, jusqu’à arriver à 9. Une fois arrivé à la vitesse 9, vous surveillez votre chantilly comme le lait sur le feu pour éviter qu’elle ne devienne du beurre ! Personnellement, ça m’a pris 3min20 pour que ça soit parfait, mais ne tenez pas compte de mon temps, la chantilly c’est capricieux et le seul maître mot c’est SURVEILLANCE ! 

Mélangez ensuite très délicatement et très lentement le coulis de framboise tiédi avec la chantilly.

Déposez sur la génoise, et mettez au frais au moins 1h si votre réfrigérateur est très froid, prévoyez 2h s’il n’est pas au maximum. La mousse s’est solidifiée assez rapidement pour ma part.

Mousse au citron :

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant environ 10 minutes.

Préparez le sirop : faites chauffer la moitié du jus de citron avec 30 g de sucre. Une fois que le jus est très chaud, essorez bien la gélatine, ajoutez-là et fouettez vigoureusement pour bien la dissoudre et éviter ainsi les grumeaux. Ajoutez l’autre moitié du jus de citron. Laissez-tiédir.

Mettez la crème dans le Companion, muni du fouet. Montez-là en chantilly. Quand la crème commence à prendre forme, ajoutez délicatement 30g de sucre. 

Ajoutez délicatement le sirop louche par louche dans la chantilly, tout en la remuant. Vous ne devez pas tout mettre d’un coup sous peine de la voir s’effondrer et devenir toute liquide (c’est du vécu !)

Déposez ensuite cette mousse sur la mousse framboise, et remettez au réfrigérateur entre 1 et 2h.

Miroir à la framboise :

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

Faites chauffer vos framboises et récupérez le coulis (j’ai utilisé un chinois pour ça).

Faites à nouveau chauffer le coulis, avec le sucre. Une fois chaud, ajoutez la gélatine et mélangez vigoureusement. 

Déposez sur la crème au citron une fois que celle-ci est bien ferme. Personnellement je n’aime pas les miroirs trop épais donc j’ai fait une couche très très fine.

Mettez au frais environ 4h. 

Dressage : 

Démoulez votre gâteau. La phase critique où tu as des sueurs froides en priant le dieu de la pâtisserie pour qu’il tienne ! Pour vous aider, prenez un couteau à lame fine et lisse. Et passez-là délicatement sur le bord du gâteau, à ras du moule. Normalement, le bavarois se retire sans problème… Et là, moi je crie de joie tellement je suis fière =)

N’oubliez pas la déco, c’est bien un bon gâteau mais quand en plus il est beau, c’est encore mieux !

jeudi 2 avril 2015

Eclair à la vanille



Comme je vous l'ai déjà dit dans un précédent article, j'ai fais l'acquisition d'un robot pâtissier... Mais pas que! Du coup, j'ai la fièvre acheteuse en matière de préparation culinaire et j'ai investi dans une bonne dizaine de moules dernièrement (silicone for ever). Mon travail me laisse pas mal de temps pour cuisiner, du coup je teste pas mal de choses! Cette fois, les éclairs! De l'avis de ma maman et de z'homme, qui sont toujours d'un avis objectif et qui ne se gênent pas pour me dire quand c'est raté, ou trop sucré ou trop ci ou pas assez cela, ces éclairs sont meilleurs qu'en pâtisserie !

La recette vient de Chef Simon. Seul bémol, mon glaçage pas top, réaliser un fondant de blanc sans thermomètre de cuisson, c'est comme avancer dans un labyrinthe avec un bandeau sur les yeux =) Du coup, ben j'ai investi dans un thermomètre de cuisson ;)

Ingrédients - pour 6  gros éclairs

Pour la crème pâtissière

410ml de lait (demi écrémé pour moi)
100g de sucre en poudre
5 jaunes d'oeufs
20g de farine
20g de fleur de maïs (Ma¨zena)
1 gousse de vanille, ou graines de vanille de chez Vahiné pour moi

Pour la pâte à choux

80g de lait
80g d'eau
70g de beurre doux
1 pincée de sel
10g de sucre en poudre
100g de farine
2 oeufs

Pour le glaçage

500g de sucre
150g d'eau
Un peu de glucose


Préparation

  1. On commence par la pâte à choux :

Dans une casserole, versez le lait, l'eau, ajoutez le beurre, le sucre et le sel. Faites chauffer en remuant régulièrement jusqu'à ce que le beurre soit fondu. Laissez chauffer jusqu'à forte ébullition, ôtez la casserole quand le lait remonte. Hors du feu, ajoutez d'un coup la farine tamisée et à l'aide d'une spatule, mélangez vigoureusement jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse, la farine doit être complètement absorbée.

Remettez la pâte dans la casserole et faites chauffer à température douce afin d'assécher la pâte. Faites attention à ne pas la brûler! Pour ça, enlevez-là de la plaque 2 ou 3 fois et remuez très régulièrement!

Déposez la pâte dans le bol de votre robot que vous aurez équipé du mélangeur (ou feuille), laissez reposer 5 minutes environ pour que la pâte refroidisse un peu.

Pendant ce temps battez les oeufs dans un bol.

Allumez votre robot sur une position assez lente (2/7 pour moi) et versez les jaunes d'oeufs. Laissez tourner le robot jusqu'à absorption complète des oeufs dans la pâte. Votre pâte doit être lisse et brillante, mais pas trop, car votre pâte ne gonflerait pas au four!

Garnir votre poche à douille de pâte. Il vous faudra utiliser un embout assez large. Je n'en ai que des fins pour ma part, donc je n'ai pas mis l'embout, et la taille était parfaite pour des éclairs! Essayez de les faire les plus régulières possibles pour qu'ils soient jolis une fois cuits... Vous pouvez les déposez sur une simple feuille de papier cuisson directement sur votre lèche-frites, ou comme moi, utiliser un moule adapté.

Enfournez four chaud à 150° pendant 55 minutes. Vos éclairs doivent être bien dorés.


                

      2. Pendant ce temps, on prépare la crème pâtissière 



Dans une casserole, versez le lait, ajoutez le sucre, la vanille en grain (si vous utilisez une gousse de vanille fendez-la en deux, grattez à l'aide d'un couteau les graines et déposez le tout dans le lait). Portez à ébullition et réservez. Couvrez à l'aide d'un couvercle, et laissez reposer environ 15 minutes.

Pendant ce temps, dans une jatte, fouettez les jaunes d'oeufs, ajoutez la farine tamisée et la fleur de maïs.

Remettez le lait sur le feu et retirez-le quand il commence à frémir. Enlevez la gousse de vanille.

Prélevez une louche de lait, versez sur votre mélange oeufs-farine et fouettez énergiquement et rapidement afin d'éviter que votre jaunes ne cuisent et que cela vous fasse d'infâmes grumeaux! Hors du feu, ajoutez ce mélange à votre lait sans cesser de remuer et remettre à nouveau à chauffer jusqu'à ébullition sans arrêter de fouetter. Cette opération doit vous prendre maximum deux minutes. Votre pâte deviendra de plus en plus épaisse pour prendre sa consistance finale de crème.

Déposez la pâte dans un bol, recouvrez à même la pâte de film alimentaire pour éviter la formation d'une croûte, et mettez au réfrigérateur le temps qu'elle refroidisse.

      3. Le montage

Une fois vos éclairs cuits, déposez-les sur une grille jusqu'à ce qu'ils soient complètement refroidis. Vient maintenant l'étape de la garniture.

Remplissez votre poche à douille de crème pâtissière. Cette fois, vous devrez mettre votre plus petite douille, d'un diamètre d'environ 8mm. Percez le fond des éclairs en faisant trois trous, ajoutez la pâte jusqu'à ce qu'elle ressorte de tous les trous. Enlevez le surplus.

      4. Le glaçage (étape loupée pour moi, il était trop liquide au moment où je l'ai étalé du coup c'est pas très glamour, mais très bon quand même!!)

Versez dans une casserole le sucre, l'eau et un peu de glucose. Portez à ébullition jusqu'à ce que votre sirop atteigne 115°. Laissez refroidir jusqu'à environ 80°. Travaillez-le à l'aide d'un fouette afin qu'il forme une masse bien blanche.

A l'aide d'une spatule, glacez vos éclairs.

Laissez au frais jusqu'au moment de les servir...

Et bon appétit!


Carbonnade flamande traditionnelle - Recette convertie en Propoints Weight Watchers

 


Plat de circonstances vu le temps qu'il fait en Lorraine... La carbonnade flamande est un plat originaire du Nord de la France ou de la Belgique, qui nous plaît beaucoup en raison de son petit côté sucré salé et du goût de bière, parce qu'on adore la cuisine à la bière! On en mange à chaque fois une quand on va passer quelques jours sur la côte Belge, du côté de Bruges et Knokke.

La recette n'est à la base pas une recette Weight Watchers, c'est une recette de véritable carbonnade flamande!  Mais comme vous me le demandez souvent, je vous ai converti la recette en Propoint ;)

Pour 6 personnes - (12 propoints Weight Watchers par personne)

  • 1L de bière Chimay bleue ou autre bière belge brune - la qualité de votre sauce dépendra de votre bière donc évitez les bière d'entrée de gamme
  • 1kg de viande de boeuf (macreuse pour moi)
  • 400g d'oignons
  • 30g de beurre
  • 1CS de cassonade
  • 4 tranches fines de pain d'épices (fait maison pour moi, recette en cliquant ici)
  • moutarde
  • sel et poivre du moulin

Préparation

Emincez grossièrement les oignons et faites les faire fondre dans le beurre pour légèrement les caraméliser. Réservez de côté.

Remettez un peu de beurre et faites cuire la viande à température maximum en remuant régulièrement. J'avais demandé à mon boucher de me la couper en gros cubes. La viande va rendre beaucoup d'eau, c'est normal! Une fois cuite, réservez-là de côté tout en gardant dans la casserole votre jus de viande. Ajoutez la cassonnade et faites chauffer à feu vif jusqu'à ce que le jus diminue de moitié.

Remettez ensuite la viande, les oignons, ajoutez la bière, salez, poivrez.

Tartinez généreusement de moutarde vos tranches de pain d'épices et déposez-le SUR la préparation. En chauffant, le plat vas absorber le pain d'épices qui s'intégrera parfaitement à votre sauce.

Portez à ébullition, baissez la température et faites mijoter, couvercle fermé, pendant au minimum 3h. Remuez le plat environ toutes les 30 minutes. J'ajoute cependant environ 30-45 min de cuisson ensuite, couvercle a demi ouvert, pour que la sauce évapore un peu d'eau... Votre sauce doit être épaisse et un peu collante sur le dessus, et doit être liquide dans le fond du plat.

Servez accompagné de frites (belges!) et de bière (belge!) (à comptabiliser hein ;) )

dimanche 15 mars 2015

Napolitain maison



Vous savez, le Napolitain, ce fameux biscuit de chez Lu, bourré d'additifs et de trucs chimiques, et bien le voilà, fait maison!

Bon par contre, on ne rigole pas de sa forme horrible, j'ai vraiment m*rdé au moment de couper les bords pour que ça soit égal! j'aurais dû les couper un par un et pas attendre d'avoir monté mon gâteau pour le faire! ça m'apprendra à ne pas réfléchir! (ne vous inquiétez pas, je vous ai tout bien expliqué dans l'article!)

J'ai trouvé la recette sur le blog Moi, Gourmande (cliquez sur le lien) et le résultat au niveau goût est vraiment exceptionnel!!!! Bon, le sien est beaucoup plus beau que le mien hein :) J'ai très légèrement modifié quelques ingrédients, mais dans l'ensemble la recette est identique.

Niveau moule, j'ai pris un moule à cake car je voulais faire un grand Napolitain et pas des parts individuelles

Mon homme, qui est un grand fan de ce gâteau, est époustouflé! Et moi, ben j'ai les chevilles qui font éclater de fierté =)

Ingrédients

Pour les gâteaux

  • 250g de farine
  • 180g de sucre en poudre
  • 200g de beurre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 4 œufs entiers
  • 1/2cc de graines de vanille
  • 2CS de cacao non sucré (Van Houten pour moi)

Pour la ganache

  • 150g de chocolat noir pâtissier (Nestlé Dessert)
  • 120cl de crème fraîche liquide 30%

Pour le glaçage

  • 140g de sucre glace
  • Eau
  • Vermicelles en chocolat

Préparation

Les gâteaux

Cassez les oeufs dans le bol de votre robot, et battez, à l'aide de votre fouet à vive allure. Ajoutez le sucre et versez le beurre fondu (à la casserole pour moi, je fais toujours la catastrophe au micro-ondes!). Ajoutez peu à peu la farine, ainsi que la levure chimique.

Prélevez un tiers de la pâte (environ 270g) et ajoutez 2 cuillères à soupe de cacao Van Houten, mélangez bien. Dans le reste de pâte, ajoutez la vanille et mélangez à nouveau.

Beurrer votre moule, déposez la pâte au chocolat, et faite cuire 15 minutes, four chaud à 180°. Une fois le gâteau cuit, déposez-le sur une grille et laissez refroidir.
Faites de même, avec le même moule, avec la moitié de la pâte à la vanille (j'ai lavé le moule entre chaque cuisson), et ensuite avec le dernier tiers. Laissez refroidir complètement.

Préparez votre ganache : 

Pour que ça soit plus simple, j'ai appelé z'homme au secours pour qu'il me râpe le chocolat grossièrement dans un cul de poule. Faites chauffer la crème liquide à la casserole et versez sur le chocolat en mélangeant bien jusqu'à obtenir une crème lisse et homogène.

Le montage...

Passons au découpage des gâteaux.... Otez les bords à l'aide d'un grand couteau bien aiguisé afin que les bords soient bien lisses, réguliers. Découpez également le dessus du gâteau qui aura gonflé dans le four pour obtenir des rectangles de même largeur et de même taille... C'est l'étape là où j'ai m*rdé, moi j'ai attendu d'avoir fait le montage du gâteau pour essayer d'avoir des bords bien faits... Résultats, c'est la tour de Pise =)

Commencez par une couche de gâteau vanille, étalez la ganache à l'aide d'une spatule. Déposez la couche de gâteau au chocolat et faites de même. Terminez par la dernière couche à la vanille. Lissez bien les bords, si la ganache a débordé un peu...

Faites reposer au moins 1h au réfrigérateur pour que ça tienne bien au moment où vous allez faire votre glaçage.

Préparez votre glaçage 

Versez dans un bol le sucre glace, ajoutez un peu d'eau et mélangez jusqu'à obtenir une crème assez épaisse. Ajoutez l'eau petit à petit car si c'est trop liquide, votre glaçage sera loupé!

A l'aide d'une spatule, étalez le glaçage sur le dessus du gâteau, j'ai voulu faire les côtés, mais Tour de Pise oblige, j'ai un peu de ganache qui sortait et ça faisait un truc vraiment très sale, du coup j'ai encore coupé un peu le bord pour rattraper le truc :) Ajoutez des vermicelles de chocolat. Et réservez au frais au minimum 1h.



Sortez-le du réfrigérateur environ 45min avant de déguster.

Et bon appétit!

Tarte au sucre



Un de mes gâteaux préférés, et pourtant je n'avais jamais osé m'y attaquer, car le pétrissage à la main, avec mes p'tits bras en fromage blanc, non merci! Dorénavant, je n'en achèterai plus une seule! Pour moi, cette recette est juste parfaite, et il aura fallu 10 minutes à 5 convives pour en venir à bout, à raison de 2 bouts par personne :)

Il est important de ne pas prendre un moule trop grand, le mien faisait 25cm de diamètre et c'est bien assez, car plus vous prendrez un moule grand, moins elle gonflera!

Je ne suis pas peu fière du résultat!

Ingrédients

Pour la brioche

  • 300g de farine
  • 100ml de lait demi-écrémé
  • 1 oeuf entier
  • 3cs de sucre fin
  • 50g de crème fraîche entière
  • 1cc de sel
  • 1 sachet de levure boulangère 

Pour la crème

  • 1.5 oeuf (oui je sais, mais un c'est trop peu, et 2 c'est trop tout court :) )
  • 80g de crème fraîche entière
  • 100g de sucre roux
  • 30g de beurre en dés

Préparation

Pétrir l'ensemble des ingrédients (attention à ne pas mettre en contact le sel et la levure). J'ai personnellement mis du lait tiède pour une meilleure pousse! Au robot et avec le crochet pour pétrir, comptez 10 minutes. Votre pâte devra être bien lisse et homogène, si elle colle un peu n'hésitez pas à rajouter un tout petit peu de farine. Couvrez d'un linge humide propre et laissez reposer, environ 1h30. Votre pâte devra doubler de volume (facile avec le poêle à  bois qui réchauffe la maison!)

Déposez le pâton dans un moule à manqué que vous aurez préalablement bien beurré et fariné. Applatissez la pâte et répartissez-là bien dans le fond du moule. Couvrez à nouveau, et laissez à nouveau gonfler au moins une heure.

Pendant ce temps vous pouvez préparer votre crème avec l'oeuf, la crème fraîche et le sucre. Réservez le beurre pour la suite.

Préchauffez votre four à 160°.

Une fois que la pâte a bien reposé (et a nouveau gonflé), faites des trous à l'aide de votre index un peu partout dans la pâte, je vous conseille de ne pas lésiner sur la quantité de trous car la crème va se glisser dedans et c'est divin !  Versez ensuite la crème sur toute la surface de votre pâte, ajoutez le beurre coupé en dés un peu partout à la surface.

Enfournez four chaud pendant 35 minutes.

Et bon appétit!



LinkWithin

Related Posts with Thumbnails